box internet 2

Changer d’opérateur Internet : astuces et conseils pour ne pas faire d’erreurs !

Vous n’êtes pas satisfait de l’offre de votre opérateur actuel, vous déménagez dans une zone qu’il couvre moins bien ou vous souhaitez profiter de nouveaux services ? Voici quelques astuces et conseils pour ne pas se tromper dans votre changement d’opérateur Internet, une démarche qui rebute de nombreux utilisateurs, mais qui est pourtant simple lorsqu’elle est effectuée dans les règles.

Quelles sont les démarches pour changer d’opérateur Internet ?

Changer d’opérateur Internet est une démarche qui décourage de nombreux clients, alors qu’elle est plutôt simple quand elle est effectuée dans les règles, étape par étape.

L’étape la plus importante est d’abord de se renseigner sur les offres qui sont disponibles dans votre zone, et notamment de tester votre éligibilité à la fibre. 

De plus, pour éviter une coupure d’Internet durant le changement, les spécialistes de boutique-box-internet.com vous recommandent de réaliser votre souscription quelques jours avant la résiliation.

Le changement d’opérateur peut se réaliser de deux manières différentes :

  • La façon la plus simple de changer d’opérateur, en gardant son numéro de téléphone fixe, est d’utiliser la portabilité du numéro. Il vous faudra simplement obtenir votre numéro RIO (relevé d’identité opérateur) et c’est votre nouvel opérateur qui se chargera de résilier votre ancien contrat.
  • Dans le cas d’un déménagement, la portabilité est parfois impossible : il faut donc informer son opérateur de manière informelle (par téléphone ou via un formulaire de résiliation en ligne), puis lui envoyer un courrier de résiliation, en recommandé avec accusé de réception. Votre contrat devrait alors prendre fin dans les 10 jours qui suivent.

Quel est le prix d’un changement d’opérateur Internet ?

A combien s’élèvent les frais de résiliation ?

Si cette disposition est prévue dans le contrat, votre ancien opérateur pourra vous facturer des frais de résiliation, de l’ordre d’une cinquantaine d’euros.

De plus, si vous rompez votre contrat avant la fin prévue de l’engagement, vous devrez payer les mensualités restantes : 100 % jusqu’au 12e mois, puis 25 % entre le 13e et le 24e mois (pour un engagement sur 24 mois, ce qui est de moins en moins fréquent).

Néanmoins, les spécialistes de boutique-box-internet.com signalent que la résiliation peut se faire sans frais, dans le cas d’un déménagement à l’étranger ou dans une zone où votre opérateur ne pourra plus vous offrir la même technologie.

Quels sont les frais pour la souscription ?

Lors de la souscription à un abonnement chez un nouvel opérateur, vous devrez lui communiquer vos coordonnées bancaires pour qu’il puisse effectuer le prélèvement mensuel de l’abonnement.

Il pourra en outre vous rembourser vos frais de résiliation : en effet, selon le site boutique-box-internet.com, les opérateurs remboursent ceux de leurs nouveaux clients, dans la limite d’une centaine d’euros pour la plupart et sous réserve de leur fournir des justificatifs (factures).

Dans les frais de souscription, il faudra aussi compter le dépôt de garantie pour le matériel loué (box Internet, téléphonie, décodeur TV…). Celui de l’abonnement précédent vous sera normalement remboursé sous 10 jours après la résiliation : veillez à bien restituer le matériel que vous avez loué à l’opérateur, par voie postale ou, pour certains opérateurs qui vous le préciseront, directement en boutique. 

Vous pouvez trouver un modèle de lettre de résiliation pour un motif légitime ici.

A lire également