Voici la stratégie exacte que nous avons utilisée pour booster le trafic organique de 200% en seulement 45 jours sans produire de nouveau contenu.

  • Comment améliorer le classement sur 50 mots clés
  • Comment augmenter le trafic organique de 200% en moins de 45 jours
  • Comment augmenter l’autorité du domaine pour être en page 1 pour plus de mots clés

Sur votre site Web existant, vous avez probablement une grande majorité de votre contenu qui n’est pas en page un. Vous avez de nombreux articles et de nombreuses pages qui sont quelque part entre la page 10 et la page 100.

Et si en améliorant le classement de quelques articles vous pouviez augmenter tout le trafic organique de tout le site ?

Cette stratégie prouvée à permis sur un site très concurrentiel de :

  • Comment améliorer le classement sur 50 mots clés
  • Comment augmenter le trafic organique de 200% en moins de 45 jours
  • Comment augmenter l’autorité du domaine pour être en page 1 pour plus de mots clés

Cette stratégie est basée sur l’exploitation inhabituelle des données analytiques fournies par Google Analytics

Accéder aux statistiques avancées

Pour avoir le maximum de données, de performance et de monétisation j’utilise la plateforme Ezoic. C’est une sorte de « super » CDN comme Cloudflare. L’accès à Ezoic est gratuit, et en plus il permet de monétiser ses sites, blogs… Pour les modèles d’affaire basés sur la publicité en ligne, d’après nos expériences la monétisation est 10 fois supérieure à Adsense.

EZOIC propose les fonctionnalités suivants :

  • statistiques plus complètes que Google Analytics
  • cache de niveau mondial, permettant d’avoir des sites très rapides et d’obtenir des scores très élevés aux tests de vitesse (Google Page Speed Insight). Cela est particulièrement important depuis la mise à jour Google Core Web Vitals
  • monétisation via la publicité et le machine learning : moins de publicités pour plus de revenus.
  • diffusion de vidéos natives : les vidéos sont intégrées au CDN Ezoic. Elles augmentent la rétention sur votre site, et évitent que vos visiteurs ne « s’égarent » sur Youtube.

L’article se base sur les outils proposés par Ezoic, mais vous pouvez suivre la même procédure avec Google Search console et Google Analytics.

Comment identifier les opportunités

1. Filtrer par position moyenne

Ezoic permet de connecter la Search Console à ses données statistiques. Vous devez donc d’abord connecter la GSC à Ezoic pour avoir accès aux données. Il faut compter environ 30 jours pour avoir des données fiables. Dans la Search Console, filtrer par position moyenne entre 10 et 29.

Cette première donnée, permet de trouver les mots-clés pour lesquels nous sommes en page deux ou trois de Google. Avec un minimum d’efforts il va être possible de les ramener. Il est possible également de trier les tableaux par epmV. Cette métrique correspond au gain estimé pour 1000 visiteurs. C’est un agrégat de nombreux éléments (nombre de visites, le nombre d’annonces affichées, taux de rebond par page de destination, les pages vues par visite, la source de trafic en amont, l’heure de la journée, le type d’annonce (display/native/inline)..).

C’est une métrique beaucoup plus fiable pour prendre des décisions éclairées sur les contenus à produire qui sont le plus rentables, plutôt que de se concentrer uniquement sur le eCPM (revenu par 1000 vues de pages).

Ensuite, choisissez une plage de données longue, comme par exemple 30 jours. Et trierz la liste par ePMV. Vous pouvez pour l’étape suivante exporter les 20 premiers contenus qui vous rapportent le plus de revenus.

2. Identifier les opportunités

L’étape suivante consiste à trouver les opportunités en combinant le revenu estimé par mot clé, et le volume de recherche estimé pour les mots-clés identifiés à l’étape un.

Pour obtenir les volumes de recherche, si vous n’avez pas d’outil SEO tel que KWFinder ou SEMRush, vous pouvez utiliser l’outil gratuit Google Ads Keyword Planner, ou encore Google Trends.

semrush ranker vieux contenu

Dans semRUSH indiquez le nom de votre domaine, le pays dans lequel porte la recherche. Puis filtrez les résultats avec la position moyenne entre 10 et 29 (2ème et 3ème page Google), avec un volume de recherche mensuel entre 1000 et 10000 (si vous avez un site avec un contenu important), et difficulté mot clé < 85%.

Ensuite vous pouvez exporter les résultats dans une table pivot ou une synthèse automatique sous Numbers ou n’importe quel autre tableur pour identifier les meilleures opportunités.

analyse semrush

Cela vous permet de trouver les pages où vous êtes près de la page 1. Juste en améliorant ces pages, vous allez pouvoir vous hisser en page 1 ! A corréler avec les métriques ePMV pour prioriser vos efforts.

Améliorer le contenu existant de façon stratégique

Avec juste une heure par jour, vous allez pouvoir significativement améliorer le positionnement de vos pages déjà classées en dessous de la position 10, et avoir un gain significatif de trafic pour ces pages, et par effet ricochet pour l’ensemble de votre site.

Suivre les bonnes pratiques SEO basiques

Les premières améliorations à apporter sont d’optimiser les pages pour les mots-clés ciblés en suivant les pratiques SEO. Vérifier que le mot clé sur lequel nous voulons nous classer est bien présent dans :

  • le titre
  • les sous-titres H2
  • les tags ALT pour les images
  • la méta-description

Si vous utilisez WordPress, nous vous recommandons d’utiliser le plugin RankMath. C’est un plugin SEO qui est modulaire et qui n’impacte pas négativement les performances de votre page. En fonction de votre usage RankMath dispose d’une version gratuite et d’une version payante.

Changer avec parcimonie

Il est important de faire des changements minutieux, pour ne pas risquer de perdre la place sur laquelle vous êtes déjà positionné. Faites des changements cohérents, en apportant de la valeur à vos visiteurs. Ne faites pas de Keyword Stuffing : répéter les mots-clés sans cohérence. Vous pouvez ajouter le mot clé ciblé dans la description de manière fluide.

Éventuellement, si cela fait sens pour votre contenu, vous pouvez ajouter un paragraphe; Ne modifiez pas la structure de votre page (nous l’avons déjà fait et avons perdu des places…).

Ne supprimez pas le contenu existant. Une page est classée sur plusieurs mots clés. En supprimant du contenu, vous risqueriez de perdre votre positionnement pour ces mots clés.

annotation EZOIC

Vous pouvez suivre vos modifications et voir leur impact en ajoutant des annotations au sein d’Ezoic. Cela permet d’avoir un historique de vos changements et de comprendre comment évolue votre classement dans la SERP (Search Engine Result Page) de Google.

Auditez le SEO de votre page

En complément, pour être sûr que vous répondez à toutes les bonnes pratiques de SEO local et technique vous pouvez utiliser un outil tel quel le On-page SEO checker de semRush.

Améliorer l’expérience utilisateur

Une fois que vous avez vérifié et corrigé le SEO de base, vous pouvez améliorer l’expérience que vous proposez à vos visiteurs en ajoutant de la valeur. En revenant sur un contenu ancien, il est toujours possible d’avoir un regard neuf et de trouver des améliorations évidentes à apporter à votre contenu.

Certaines personnes sont plus visuelles, d’autres préfèrent lire, d’autre recherchent des documents à imprimer. En un mot, offrez votre contenu sous une large palette de formats différents.

Il faut noter que la plupart de vos compétiteurs ne reviennent jamais sur leur contenu, une fois publié. C’est donc une opportunité pour vous.

Ajouter des images

Vous pouvez ajouter des images ou infographies qui peuvent renforcer votre contenu. Par exemple piktochart.com permet de créer des infographiques très parlantes et faciles à construire. Ne mettre que des images ou illustrations qui apportent de la valeur. Il est toujours préférable d’ajouter des images originales, plutôt que des images provenant de banques d’image.

Insérer des images dans le contenu permet de rythmer la page, de garder l’attention des lecteurs et donne également des possibilités d’avoir des emplacement publicitaires supplémentaire, si vous êtes concerné par la monétisation via la publicité.

Ajouter du contenu

Si c’est opportun, vous pouvez ajouter du contenu supplémentaire. Pensez à ajouter un titre H2, H3 ou H4 en lien avec votre contenu. Vous pouvez également, si cela est cohérent cibler un autre mot clé complémentaire à votre page, en fonction de ce que vous remonte les outils d’exploration de mot clé (semrush ou kwfinder), ou la search console.

Ajouter des liens vers votre contenu plus récent

En intégrant habilement dans votre contenu des liens vers des contenus que vous avez écrit depuis votre ancien article, vous diminuez le taux de rebond et augmentez le maillage interne.

Il est intéressant d’avoir des liens internes en début et en fin de contenu.

Ajouter de la vidéo

L’ajout de vidéo permet aux visiteurs d’avoir votre contenu sous une forme différente, vous proposez plus de choix. Cela permet aussi d’apparaître dans les recherches de vidéo.

Ezoic propose un lecteur vidéo embarqué. L’intérêt est que cela évite que les visiteurs ne quittent votre site. Si vous placez votre vidéo sur Youtube ou Vimeo, il est possible que les visiteurs quittent votre site et continuent la plateforme. Le fait de stocker ses vidéos sur la plateforme Ezoic augmentent vos opportunités de monétisation avec des publicités vidéo.

Ezoic règle également la question de l’hébergement des vidéos : généralement les hébergements de site Web ne sont pas conçu pour servir de la vidéo. Ezoic, via son CDN dispose de ressources serveur et bande-passante adéquats.

Ajouter des PDF

Toujours dans le même principe, proposer votre contenu au format PDF en téléchargement direct ou contre un email vous permet d’attirer de nouveaux visiteurs et d’enrichir votre fichier prospects.

Observer la concurrence

En dernier ressort, il est intéressant d’observer ce que proposent les contenus qui sont positionnés par Google dans les positions 1 à 10. Que font-ils de différents que vous ne faites pas ? Est-ce que leur contenu est plus long, de meilleur qualité ? Est-ce qu’il proposent des ressources que vous n’avez pas ?

Il y a aussi la possibilité de mettre en place une stratégie de backlinks pour améliorer l’autorité de votre page.

A/B Tester les titres

L’A/B testing consiste simplement à tester différentes options et voir celles qui ont le meilleur résultat. Ezoic propose un outil the B testing très simple pour pouvoir tester différents titres. Le titre est ce qui apparaît juste au-dessus du résultat dans le moteur de recherche.

augmenter visibilité organique

En optimisant votre titre, vous pouvez améliorer votre CTR (taux de clic sur votre article) et booster la visibilité de votre contenu. Attention cependant à ce que les titres testés reflètent votre contenu.

Plus vous testez un grand nombre de titres, plus le test sera long. Donc limitez le nombre de titres alternatifs que vous souhaitez tester. Sur un site avec 350 visites par mois, j’ai eu des réponses sur 6 variations de titre en 61 jours.

Amplifier les résultats

une fois votre contenu édité, penser à le partager sur vos différents réseaux. Cela donne l’opportunité à vos lecteurs de trouver votre nouveau contenu. Et cela donne aussi des indications à Google.

  • Sélectionnez les réseaux qui fonctionent le mieux pour vous (par exemple Linkedin pour du B2B, pinterrest pour de la déco).
  • Pensez à ajouter un nouveau titre, un nouveau visuel pour favoriser l’engagement.

Je fais une légère digression, mais vous pouvez aussi régulièrement et automatiquement mettre en valeur votre ancien contenu sans l’avoir modifié, en le partageant sur les réseaux sociaux. J’utilise le plug-in reviveOldpost, qui permet automatiquement à une fréquence que je le que je souhaite partager sur différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram Business, Twitter, LinkedIn, Google My Business…) des contenus déjà existant.

Mesurer les résultats

Les résultats peuvent être visible rapidement. Typiquement vous commencez à avoir une évolution de votre classement sous è à 10 jours. Pouvez suivre cette évolution, soit avec la Google Search Console, soit avec Ezoic ou un outil SEO tel que semRush ou KWFinder.

evolution des resultats

Dans l’exemple ci-dessus, sur un mot-clé que je ciblais, en une semaine je suis passé de la position 70 ! à la position 26. Dans ce cas précis, il reste du travail à faire pour continuer à améliorer les résultats. Il faut également continuer à partager le contenu modifié sur les réseaux (instagram, twitter).

Testez, Monitorez, Adaptez

Vous pouvez utiliser cette stratégie en continue, pour améliorer en permanence votre contenu et augmenter son trafic organique de 200% en 45 jours sans produire de nouveaux contenu, simplement en améliorant et en augmentant votre contenu existant.

Avez-vous testé cette stratégie ? Avez-vous eu des résultats intéressants ?

NB : si vous trouvé cet article utile, merci de nous laisser un avis 5 étoiles : g.page/inforeole/review?gm

A lire également