Site non référencé par google

Votre site n’est pas référencé sur Google, il y a plusieurs raisons possibles. La bonne nouvelle c’est que la plupart de ces problèmes sont faciles à résoudre. Nous allons passer en revus 5 raisons pour lesquelles votre site Internet n’est pas visible, et surtout comment y remédier.

Comment fonctionne l’indexation google

Google explore des milliards de pages Web via un robot d’exploration, appelé Googlebot. Il part essentiellement d’une liste d’URL de pages Web générée lors d’explorations précédentes et recherche les modifications ou les nouveaux contenus. Au cours du processus d’exploration, le Googlebot, également appelé spider, recherche aussi les nouveaux sites.

Une fois le processus d’exploration terminé, tous les résultats sont intégrés à l’index de Google, et tout nouveau site ou contenu mis à jour sera répertorié en conséquence. Au cours du traitement des résultats, Google examine les informations de votre page, telles que les balises de titre, la méta-description, les balises alt, etc.

Grâce à l’exploration de Google, vous n’aurez peut-être jamais besoin de soumettre votre site Web, car il sera découvert automatiquement. L’inconvénient de cette approche a toujours été qu’elle dépend du temps dont dispose Google pour explorer et indexer le contenu de votre site, ce qui peut ne pas se produire aussi rapidement que vous le souhaiteriez.

Nous examinons ci-dessous cinq raisons possibles pour lesquelles vous n’apparaissez pas dans Google et comment résoudre chaque problème.

Est-ce que le site est tout neuf ?

Évidemment si le site est tout neuf, qu’il vient juste d’être créé c’est normal que Google ne l’ai pas encore trouvé, cela prend un peu de temps. Une commande simple pour savoir si Google a déjà connaissance du site et de taper :

Si il y a au minimum une réponse ça veut dire que Google est déjà au courant que vous exister. Bonne nouvelle !

site:inforeole.fr

Comment indexer un site sur google

Mais si le site est présent et qu’il n’y a pas toutes vos pages, alors peut-être que Google ne vous a pas encore trouvé, ou vous n’avez pas encore créé de fichiers sitemap. C’est un fichier spécial qui indique Google la liste de tous vos contenus.

Dans ce cas vous pouvez le déclarer de manière proactive via la search console. La search console est un outil d’administration très précieux, pour savoir où en est votre référencement Google.

https://search.google.com/search-console

Si vous utilisez WordPress, il existe des plug-ins spéciaux qui permet de faire cela en automatique. Parmi les plus connus il y a Yoast et RankMath (mon préféré, car modulaire et plus rapide !).

Mauvaises indications

C’est un peu moins courant, mais si vous avez spécifié au moteur de recherche de ne pas vous indexer, ou de ne pas vous trouver c’est normal que vous ne soyez pas trouvé ! Cela peut arriver si vous aviez indiqué de ne pas indexer votre site parce qu’il n’était pas encore prêt. Cela m’est déjà arrivé, de me rendre contre que j’avais oublié d’activer l’indexation…

Dans ce cas là, il faut regarder du côté du fichier robots.txt. C’est un fichier qui donne des consignes globales au moteur de recherche pour l’ensemble du site. Et faire les modifications nécessaires.

Exemple de fichier robots.txt

User-agent: *
Disallow: /wp-admin/
Allow: /wp-admin/admin-ajax.php

Sitemap: https://inforeole.fr/sitemap_index.xml

Il est aussi possible de déclarer certaines pages comme ne devant pas être indexées. Cela est souvent le cas avec les pages des mentions légales, ou les pages des conditions générales de vente. Cela peut aussi être utile pour les pages où l’on sait qu’il y aura du contenu dupliqué (comme cela peut arriver avec les fiches descriptives de site de e-commerce).

Si par exemple vous avez mis une page clé, comme la page principale de votre site en NOINDEX alors il est temps d’aller changer cela. Et ensuite d’informer Google avec la search console de la modification. Et lui demander de refaire une indexation.

Dans ce cas, il faut regarder du côté de vos plugin de référencement si vous êtes sous WordPress (YOAST, Rankmath par exemple).

Vous avez un problème de qualité

Ce n’est pas très agréable à entendre, mais Google sait reconnaître un bon contenu. Par bon contenu, on entend du contenu qui correspond à ce que l’internaute recherche.

Donc, si votre contenu n’est pas assez bon et que votre site Web n’est pas de haute qualité, les chances d’être bien classé dans les SERP (page de résultats des moteurs de recherche) et d’obtenir du trafic sont minimisées.

Outre les moteurs de recherche, n’oublions pas l’influence indirecte des médias sociaux sur les classements et le trafic. Un contenu qui n’est pas de grande qualité a très peu de chances d’être performant sur les différents canaux de médias sociaux.

Un bon contenu (qui attire des visiteurs) présente les caractéristiques suivantes :

  • Il satisfait aux bonnes pratiques SEO
  • Il fait partie d’un site Web qualitatif (pages de qualité déjà indexées)
  • Votre contenu n’est pas dupliqué (par contenu dupliqué on entend que la même page Web ou une page similaire est accessible à différentes URL. Google a tendance à ne pas indexer le contenu dupliqué, car il n’apporte rien. C’est comme si vous aviez deux exemplaires du même livre sur votre étagère).
  • Il est rapide. Et c’est d’autant plus essentiel depuis la mise à jour Google Core Web Vitals. Vérifiez la vitesse de votre site avec l’outil Google Page Speed Insight.

Si votre site est nouveau, même si vous avez le meilleur contenu, il est difficile d’être bien classé, surtout s’il existe des sites plus anciens et plus pertinents (en termes de pages indexées, autorité, qualité) sur le même sujet.

Il y a aussi la concurrence. Si vous ciblez des mots-clés concurrentiels, alors Google a déjà indexé du contenu qui correspond à ses mots-clés. Google doit faire un arbitrage. Il n’y a qu’une seule place numéro un.

C’est pour cela qu’il est important d’avoir une stratégie de recherche de mots clés avant de publier du contenu, pour voir si vous avez une chance raisonnable de vous classer. Par exemple aujourd’hui il est impossible de détrôner le numéro un qui arrive sur la rocade voiture.

L’autorité de votre site n’est pas bien établie

Comme dans la vraie vie, il y a moins de chances que l’on écoute Monsieur Martin, que George Clooney. Sur le Web cela se traduit par des liens qui viennent pointer vers votre site. Pour Google c’est une indication de la pertinence, et de l’autorité de votre page sur une requête donnée. Par contre à l’inverse si personne ne parle de vous, Google estime que vous n’êtes pas pertinent sur ce sujet.

C’est pour cela qu’il est important d’avoir une stratégie de netlincking. Cela peut se faire au moment de la conception de votre site Web, ou ensuite durant la vie de votre site.

La bonne nouvelle, c’est que Google note les pages une par une. Cela veut dire qu’il est tout à fait possible d’être bien positionné pour une requête spécifique. Il n’est pas nécessairement utile d’avoir un site qui possède une très haute autorité pour remonter en première page. Il existe d’ailleurs des techniques spéciales pour pouvoir se positionner facilement.

Intention de Recherche

L’intention de recherche est le terme utilisé pour décrire l’objectif d’une recherche en ligne. Il s’agit de la raison pour laquelle quelqu’un effectue une recherche spécifique. Une personne effectue-t-elle une recherche parce qu’elle a une question et veut une réponse à cette question ? Cherche-t-elle à visiter un site web spécifique ? Ou encore parce veut-elle acheter quelque chose ? La plupart de ces différents types de recherche font partie du parcours de l’utilisateur.

Avec les données accumulées Google a amélioré son algorithme afin de pouvoir déterminer l’intention de recherche des internautes. Google souhaite classer les pages qui correspondent le mieux au terme de recherche, ainsi qu’à l’intention de recherche derrière une requête spécifique.

C’est pourquoi il est essentiel de s’assurer que votre article ou votre page correspond à l’intention de recherche de votre public ciblé.

Couramment on parle de ces 4 types d’intention de recherche :

  • L’intention informationnelle : phase pendant laquelle une personne recherche de l’information sur sujet, un produit ou un service. Par exemple la météo, sur l’éducation des enfants, sur la construction naturelle, etc. Les personnes ayant une intention informationnelle ont une question spécifique ou veulent en savoir plus sur un certain sujet.

Par exemple, Google sait que les personnes qui recherchent gâteau basque sont à la recherche de recettes, et non de l’histoire culinaire de ce gâteau. Il sait que la plupart des personnes qui tapent [Mercure] recherchent la planète, et non l’élément chimique. Google a même compris que pour certains termes, comme comment construire un poulailler, il est utile d’inclure des vidéos et des images dans les résultats.

Intention de navigation : cette intention correspond aux personnes qui veulent visiter un site Web spécifique. Par exemple, les personnes qui recherchent Inforeole se rendent généralement sur le site Web d’inforeole.

N’oubliez pas qu’un classement élevé pour un terme de navigation n’est bénéfique pour votre trafic organique que si votre site est celui que les gens recherchent. Si vous vendez des bouchons de bouteille à Lyon, il est fort probable que la plupart des gens recherchent un restaurant Bouchon plutôt que votre produit. Alors si vous attirez des gens qui arrivent sur votre site et que ce n’est pas ce qu’ils recherchent, ils repartiront aussitôt.

Intention transactionnelle : les gens effectuent des recherches avec une intention transactionnelle lorsque leur but est d’acheter quelque chose.

Recherche commerciale : certaines personnes ont l’intention d’acheter quelque chose à l’avenir (proche) et utilisent le web pour faire leurs recherches. Quelle est la meilleure agence de location de voiture à la Réunion ? Quelle est la meilleure agence Web en gironde ? Ces personnes ont également une intention transactionnelle mais ont besoin d’un peu plus de temps et d’être convaincues. Ces types d’intentions de recherche sont généralement appelés intentions d’enquête commerciale.

Les mots que les gens utilisent dans leurs requêtes de recherche donnent un aperçu de l’intention de l’utilisateur. Cela fonctionne également dans l’autre sens, lorsque vous formulez des mots-clés avec des mots spécifiques à l’intention.

  • Les mots-clés ayant une intention transactionnelle contiendront souvent des mots comme :
  • acheter
  • affaire
  • réduction
  • noms de produits
  • Les recherches informatives peuvent (mais ne doivent pas nécessairement) contenir des mots comme :
  • information
  • comment faire
  • meilleure façon de
  • pourquoi

C’est pour cela que vous devez optimiser votre contenu en fonction de l’intention de recherche. Vous devez vous assurer qu’une page correspond à l’intention de recherche de votre public. Si les internautes recherchent des informations, vous ne voulez pas leur montrer une page de produits. Du moins, pas immédiatement. Vous les feriez probablement fuir. Si les gens veulent acheter votre produit, ne les ennuyez pas avec de longs articles. Conduisez-les vers votre boutique.

Conclusion

Donc si votre site Internet n’est pas encore référencé par google vérifiez les 7 points précédents et élaborez une stratégie de référencement.

A lire également