En respectant ces pratiques SEO, votre référencement Google sera drastiquement amélioré. Cependant, au delà des aspects techniques du SEO, vous devez auparavant penser votre site en terme d’intention, de contenu, de hiérarchie, faire vos recherches de mots-clés.

Balises H1 / TITLE / URL

Par défaut WordPress, ne permet pas de renseigner une H1, alors que c’est la balise la plus importante pour le référencement, celle qui à le plus de poids pour que Google comprenne quel est le but de cette page.

Il y a quelques années, dans le jargon SEO, où l’on appelait « la triplette du bourrin » le fait de rendre identiques ces trois éléments clés du référencement, sur le mot clé ciblé boostait le positionnement d’un site Web.

Cette époque est révolue ! Pour avoir de meilleurs résultats, aujourd’hui il est conseillé d’utiliser de manière spécifique chacune de ses balises :

  • Balise H1 : mots-clés principal ciblé
  • Balise TITLE : visible dans la SERP (si Google ne la ré-écrit pas). Elle doit cibler le mot-clé principal, en incluant une dimension « marketing » pour augmenter le CTR et se différencier de ses concurrents.
  • URL : mots clés ciblés sans stop words (le, la, les, en, a…). Dans wordpress > Réglages > permaliens choisir l’option titre de la publication.
bonnes pratiques SEO

Méta-description

La méta description, lorsqu’elle est laissée vide, est remplacé par le début de l’article par Google. Il est intéressant de mettre une description orientée marketing, en s’inspirant des titres des magazines people.

Par exemple : en appliquant cette méthode cette personne à doublé son CA.

Utilisation des TAGs

Les tags (étiquettes) dans WordPress permettent de regrouper des publications par thème, sujet. Si elles sont mal utilisées, elles influent négativement le référencement de votre site :

  • Contenu dupliqué : si vous taguez de multiples fois, tous vos articles ils peuvent se retrouvés dupliqués dans les widget de colonne, le blog feed…
  • Augmentation du budget crawl : on ne veut pas que GGL perdre du temps en analysant des pages sans valeur.
  • Dillution du Page Rank : si exagéré le jus SEO étant partagé par les différents liens présents sur une page, plus il y en a, moins il est puissant.

A lire également : bonnes pratiques du référencement local

Bonne utilisation des TAGS

Les tags permettent une autre forme de navigation sur votre site, en regroupant vos contenus finement (plus fin que par catégories). Vous pourrez ainsi en bénéficier en positionnant vos tags soit en bas de page, en widget de colonne, en menu.

Pour en tirer profit : limitez le nombre de TAGS. Utilisez les étiquettes à bon escient.

  • Utilisez les tags pour regrouper au moins une douzaine de contenus. En faisant des regroupements massifs, vous bénéficiez d’un boost de pertinence.
  • Ne créez pas trop de tags. Vous pouvez utiliser cette méthode :
    • Un contenu ne doit être quand une seule catégorie
    • Un contenu ne doit avoir qu’une seule étiquette, ou pas d’étiquette, si ce n’est pas justifié.
  • Utilisez les tags en conjonction avec les catégories. Les tags sont plus précis que les catégories qui sont généralistes.
  • Pour chaque étiquette, sur la page étiquette créez une description, ainsi qu’un titre et une méta avec un plugin SEO, tel que Rankmath
optimiser referencement wordpress

Rapidité

Votre site doit être rapide ! Les internautes sont peu patients. Si votre page ne s’affiche pas en moins de 3 secondes, ils repartent et ne verront donc jamais votre contenu.

Dans cet article, vous retrouvez tout ce qu’il faut savoir pour optimiser WordPress pour la vitesse.

A lire également